Menu Fermer

LE TRESSEUR À LA CYCLO LES COPAINS

TEMPS DE LECTURE
5 minutes

La Cyclo Les Copains, une des manifestations de cyclotourisme parmi les 10 plus importantes de France, avait lieu le premier week-end de juillet. Ceci s’est déroulé à Ambert, cité des Copains et capitale de la tresse… soit deux raisons immanquables pour que Le Tresseur soit aussi de la fête !

La cyclo en deux mots

La Cyclo Les Copains – Cyfac est une manifestation de cyclotourisme organisée chaque année en juillet, en Livradois-Forez. Avec ses plaines, ses pentes, ses raidillons, ses paysages sublimes, ses villages traversés, c’est un lieu unique pour une course qui ne l’est pas moins. Cette année, 34e édition, 2650 cyclistes étaient engagés sur différents parcours de 60 à 156 km ; une originale montée décalée du puy de Dôme et même de l’ultra-cyclisme avec 784 km autour de l’Auvergne ! Cette grande fête du vélo se caractérise surtout par la sympathie qui y règne, où chacun trouve sa place, où l’on participe en famille, en entreprise, dans la bonne humeur générale. Coup de chapeau particulier auprès de 750 bénévoles (!) sans qui tout cela ne serait pas possible.

Plus d’infos ?

Le Tresseur à la Cyclo Les Copains
Le Tresseur à la Cyclo Les Copains

Les tresseurs dans la course

Une manifestation d’une telle ampleur ne peut se faire sans partenaires. Ils sont nombreux… et parmi eux les tresseurs de la vallée d’Ambert dont nous avons déjà parlé : Tresse Industrie, Favier, Omerin, Joubert. Comme les autres mécènes, ils participent financièrement. Mais bien mieux que cela… ils s’engagent sur la course elle-même en formant des équipes d’entreprises regroupant salarié(e)s et copains, en s’entrainant ardemment, en se relookant pour la circonstance. Le mécano pédale alors avec la comptable, l’apprenti avec sa cheffe… et même le patron ! Pour sa 11e participation, c’est Tresse Industrie et ses 81 « supertresses » qui a une nouvelle fois gagné le Trophée de l’Entreprise. Bravo tonton !

Le Tresseur au village

Jeune entreprise locale (génétiquement et sentimentalement parlant), Le Tresseur était forcément de la partie. Convié par les organisateurs au « Village de la Cyclo », ce fut une expérience nouvelle pour Thibault qui présentait pour la première fois ses nouveaux lacets à embouts interchangeables. Ce fut aussi l’occasion pour Gaby (grand-père de Thibault) de revoir un magnifique métier à tresser bois du début du siècle dernier, et d’en expliquer le fonctionnement aux enfants et aux visiteurs. Pour commencer à conquérir le monde, rien de tel pour Le Tresseur que de se frotter à ses racines !

Le Tresseur à la Cyclo Les Copains

NOS PUBLICATIONS INSTAGRAM

Le Tresseur - logo simplifié

L'EMPLOI LOCAL

Pour produire une paire de lacets Le Tresseur, de la bobine de fil jusqu’au packaging, il aura fallu faire intervenir des dizaines et des dizaines de « petites mains ». Petites… mais au combien expérimentées et professionnelles.

Ce sont donc de nombreux emplois qui sont préservés en région (bien sûr, avec l’aide de tous les autres clients de nos fournisseurs, qui comme nous ont fait le choix du local).

Ces emplois font vivre les villes et les villages qui les entourent… qui nous entourent. Ensemble, et grâce à votre soutien, nous participons à l’économie française.

 

Le Tresseur - logo simplifié

CIRCUIT COURT

Ne nous voilons pas la face : savez-vous d’où vient la très grande majorité de la production mondiale de lacets ? D’Asie bien sûr et de Chine en particulier. Y compris les lacets qui équipent les plus grandes marques de sneakers…

Au niveau de qualité, il y a à prendre et aussi… à jeter. Il y a surtout de grosses économies à réaliser pour les industriels de la chaussure. C’est tellement économique, que cela reste rentable en y ajoutant des milliers de kilomètres de transport et des tonnes de CO2. Mais est-ce ce que nous voulons pour l’avenir de nos enfants ? Et de notre planète ?

Chez Le Tresseur, nous avons fait le choix du local et de « l’entreprise d’à côté ». On se connait, on travaille en bonne intelligence, en partenariat et surtout plus vite. On est livré en quelques jours, pour vous servir rapidement, efficacement et écologiquement. Que demande le peuple ?!

 

Le Tresseur - logo simplifié

FABRIQUÉ EN FRANCE

Pourquoi aller chercher ailleurs ce que l’on sait (mieux) faire ici ? A force de vouloir faire de la marge à outrance, la France a délocalisé et risqué de perdre à jamais son savoir-faire industriel.

Heureusement, il existe encore des foyers de résistance, en particulier dans les entreprises fiers de leurs racines et de leur pays.

C’est le cas du Tresseur. A la suite de 6 générations d’artisans et d’industriels de l’univers de la tresse, nous relevons le défi de produire localement, comme l’on fait les générations précédentes.

L’ensemble de notre production est réalisé dans le département du Puy-de-Dôme, au centre de la France (donc près de chez vous). A ce jour, 5 ateliers de fabrication auvergnats entrent en jeu pour réaliser les lacets Le Tresseur qui équiperont bientôt vos sneakers préférées.

 

Le Tresseur - logo simplifié

LE PRIX JUSTE

Chez Le Tresseur, tout, de la tresse au packaging, est fabriqué en France et même spécifiquement dans le Puy-de-Dôme, au cœur de l’Auvergne. 

Dans le secteur du textile et encore plus du lacet, cela est malheureusement devenu rare. Il est tellement plus simple de faire fabriquer à l’autre bout du monde où les salaires sont très faibles et les niveaux d’exigence, de qualité et de respect des normes et de l’environnement sont médiocres.

Ce n’est pas le choix du Tresseur. Au contraire, pour vous procurer des produits qui durent, nous travaillons avec des sociétés locales, réputées et dont certaines sont labellisées « Entreprise du Patrimoine Vivant », transmettant leur savoir-faire depuis des générations.

C’est une volonté. Nous espérons que c’est aussi la vôtre. Cela a un prix… un prix juste.

 

Guide des tailles
Guide des tailles