Menu Fermer

DES LACETS ORIGINAUX POUR LA RENTRÉE

TEMPS DE LECTURE
5 minutes

A quelques exceptions près, la rentrée est un éternel recommencement. Certes, il y a toujours de nouvelles têtes, de nouveaux locaux, de nouvelles missions, mais pour tout le reste c’est un peu bonnet blanc et blanc bonnet avec la rentrée précédente.
Pour sortir de cette sempiternelle routine, Le Tresseur vous propose de vous démarquer en adoptant une démarche originale… qui commence – démarche oblige – par des lacets originaux pour vos sneakers !

Un chauvinisme original

On ne le répétera sans doute jamais assez : pourquoi aller chercher ailleurs ce que l’on a à portée de main ? Si le Made in France a le vent en poupe, c’est bien entendu, parce que – cocorico ! – il n’y a pas de honte, bien au contraire, à s’afficher avec des produits fabriqués dans notre beau pays. Mais c’est aussi une question de logique : le « fabriqué en France » est le plus souvent de meilleure qualité que « l’importé-du-bout-du-monde ». Son bilan carbone est obligatoirement plus avantageux, les conditions de fabrication nettement meilleures, l’emploi local préservé plutôt que la disparition de nos usines et de nos savoir-faire. Tout cela est une évidence. Certes le prix est souvent plus cher… mais il faut savoir ce que l’on veut au niveau des valeurs, d’autant que la longévité accrue contrebalance souvent la différence de prix.

Profiter de la rentrée pour se démarquer jusqu'au bout des pieds

Une exception originale

L’immense majorité des lacets de sneakers vendus en France, tant sur les chaussures neuves qu’en remplacement, ne sont malheureusement plus fabriqués en France. Au fil des décennies, les industriels français ont fermé boutique, faute de repreneurs ou de savoir-faire et attaqués de toutes parts par des concurrents – aujourd’hui asiatiques – à très bas coûts. Certains ont fait le choix de déserter la France pour produire depuis ces contrées exotiques. D’autres ont abandonné le combat pour se tourner vers des produits beaucoup plus techniques, valorisants et rentables.

Seule une poignée de tresseurs français continue de résister en produisant encore des lacets Made-in-France en Auvergne, en Charente et ici ou là, parfois de manière très artisanale et créative. Le Tresseur est de ce sang-là. Celui qui croit qu’il y a un avenir à fabriquer en France. Faites comme nous : soyez original en étant résistant !

Carte implantations - Le Tresseur

Écologique et originalité

A l’heure de la fast-fashion, produire des produits textiles « éco-responsables » est un choix gagnant. On l’a dit plus haut, produire en local c’est privilégier les circuits courts et donc les économies de carburant et l’effet de serre. Mais quand en plus on fait le choix d’une matière première, elle-même issue du recyclage de bouteilles plastique, c’est doublement gagnant !

Sachez qu’une paire de lacets Le Tresseur, tressée avec du fil polyester recyclé, est égale à l’équivalent d’une bouteille plastique de 50 cl… qui n’encombre plus la planète. Quitte à être original… autant l’être durablement.

Notre choix du polyester recyclé

Original jusqu’au bout des pieds

Nous l’avons vu, Le Tresseur accumule un certain nombre d’originalités, mais ce qui vous fera vous démarquer en cette rentrée, c’est en premier lieu l’originalité du produit lui-même. Un lacet, ce n’est pas original. C’est bête comme un chou diront les blasés. Mais un lacet Le Tresseur, c’est autre chose ! Avec ses embouts métalliques dévissables, ses 144 combinaisons de couleurs… on vous défie de trouver la même chose ailleurs. Oui, oui, ces lacets originaux sont uniques, et – on ne va pas le crier trop fort – même les chinois (ou les américains) n’en ont pas !

Alors, cette rentrée ? On se la joue original ?

NOS PUBLICATIONS INSTAGRAM