Menu Fermer

CERTIFICATIONS ET ENGAGEMENTS DE NOS PARTENAIRES

TEMPS DE LECTURE
8 minutes

Des partenaires certifiés et engagés

Certifications et engagements sont des gages de valeurs que Le Tresseur aime à retrouver chez ses partenaires (c’est comme ça que nous appelons nos fournisseurs). Il en va de la qualité de nos produits… et donc de votre satisfaction. De fait, tous les partenaires que nous avons sélectionnés ont pris des engagements particuliers et ont obtenu des certifications qui correspondent, tant à leur histoire qu’à leurs savoir-faire.

La tresse

Tout d’abord, l’entreprise Gauthier Fils, qui tresse nos lacets, s’est vu attribuer en 2009 et renouvelé en 2021 le fameux label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant).

Ce label a été créé par l’État afin de valoriser les entreprises d’excellence française et favoriser leur croissance.

Gauthier Fils mérite largement ce label car l’entreprise a été fondée en 1872 à Vertolaye (63) où elle est toujours, par l’arrière-arrière-grand-oncle de Jean-Damien, l’actuel dirigeant. De plus, Gauthier utilise encore près de 300 métiers bois XXe siècle dans les bâtiments d’origine de l’entreprise, servant à la fabrication de serpentines ou de croquets.

Enfin, l’entreprise a obtenu la certification ISO 9001, en 2015. Cette dernière définit des exigences spécifiques en matière de management, de qualité et de performance pour délivrer au client des produits conformes.

Les embouts

De même que Gauthier Fils, l’entreprise AMD Sanderon a obtenu la certification ISO 9001, en 2006. Ce partenaire basé à Courpière (63), fabrique les embouts et tiges filetées de nos lacets. Elle est spécialisée depuis 1963 dans l’usinage et le décolletage de pièces mécaniques de haute précision.

De même, AMD Sanderon a des engagements écologiques forts. Toutes les pièces fabriquées sont lavées à l’aide d’un système d’essorage/lavage automatisé permettant le recyclage des déchets totalement déshuilés. Ensuite, ces huiles sont filtrées pour être réutilisées et réinjectées dans les machines. En conclusion, il n’y a donc aucune perte de matières.

D’autre part, concernant les copeaux de matières premières usinées, là encore, tout se transforme. Ainsi, chaque matière est acheminée dans la benne correspondante. Puis, une entreprise extérieure vient récupérer les bennes (aluminium, acier, laiton, cuivre, bronze, …) afin que tous ces déchets soient revalorisés. Peut-être reviendront-ils plus tard sous la même forme initiale pour recommencer un nouveau cycle. Comme quoi, on peut allier systèmes performants et « bon sens paysan ».

Le thermolaquage

Autre partenaire, LM Surfaces est chargé d’ajouter de la couleur à nos embouts. Implantée à Thiers (63) depuis 1957, c’est en 1990 que l’entreprise va évoluer vers son cœur de métier actuel : le thermolaquage. Tout comme Le Tresseur, LM Surfaces a une histoire forte. En effet, basée à Thiers, elle est installée dans une ancienne coutellerie de la ville. Ainsi, c’est dans un bâtiment rempli d’histoire, où les murs pourraient parler, que nos embouts prennent leur forme définitive : le coup de peinture.

Par ailleurs, Mickael Pieropan, qui a repris la société dernièrement, a un engagement commun avec nous : consommer des produits Made in France. Ainsi, sa matière première (des poudres) vient d’une entreprise de Montbrison de l’autre côté des Monts du Forez.

De plus, après chaque changement de couleur de poudre en cabine, celle-ci est nettoyée pour la couleur suivante. Ces différentes poudres de couleur sont ensuite réutilisées pour d’autres applications.

Enfin, cette entreprise est une petite structure mais qui permet de maintenir quelques emplois locaux.

Le packaging

Pour finir, nos packagings sont réalisés chez Print Conseil à Romagnat (63), au pied du plateau de Gergovie où eu lieu la fameuse bataille menée par Vercingétorix (cocorico !). C’est ici, par exemple, que sont réalisés les supports de communication du Festival International du Court Métrage qui se déroule chaque année à Clermont-Ferrand. 

Print Conseil s’engage chaque jour dans le respect de l’environnement à travers la gestion des déchets, de l’eau et de l’énergie, ce qui lui a valu l’attribution du label Imprim’Vert.

Ce label implique la réduction du gaspillage à la source, celle des emballages, et un objectif zéro papier en interne. De plus, les encres utilisées sont à base végétale et le matériel informatique est recyclé. Enfin, l’entreprise a une gestion rigoureuse de l’énergie, et chaque collaborateur est sensibilisé à éviter le gaspillage.

Certifications et engagements s'appuient sur 4 valeurs fortes

Comme vous le savez, Le Tresseur construit son aventure sur des valeurs.
Fort des certifications et engagements de ses partenaires, Le Tresseur est fier d’afficher les siennes :

1. La fabrication française

Chez Le Tresseur, il nous paraît inconcevable d’aller fabriquer des produits à l’autre bout du monde, alors qu’on sait le faire (mieux) chez nous. Comme mes ancêtres, l’idée est de produire localement, dans le Puy-de-Dôme (63).
Étant au cœur de la France, nos lacets sont forcément produits à proximité de chez vous.

2. Le circuit court

Chez Le Tresseur, nous avons fait le pari de « l’entreprise d’à côté ». Connaissez-vous le bon sens paysan ? En Auvergne, c’est dans nos gènes !
Ainsi, travailler avec des acteurs locaux en bonne intelligence, nous permet d’être livré plus rapidement, et donc, de vous servir plus vite ! Tout cela est plus efficace et beaucoup plus écologique en terme d’empreinte carbone.

3. L'emploi local

Vous l’aurez compris, avec une fabrication Auvergnate et un travail en circuit court, une de nos priorités est l’emploi local. Ce sont ainsi des dizaines et des dizaines de « petites mains » expérimentées et professionnelles qui sont dernières chaque paire de lacets Le Tresseur.

4. Le prix juste

Le secteur du textile s’est très largement exporté à l’autre bout du monde, surtout dans le lacet. C’est vrai, il est tellement plus simple de faire fabriquer à l’autre bout du monde où les salaires sont très faibles et le niveau d’exigence, de qualité, de respect des normes et de l’environnement ne sont pas à l’ordre du jour (ni de demain aussi d’ailleurs) !
Mais, ce n’est pas le choix du Tresseur ! Vous l’aurez compris, nos partenaires et leurs collaborateurs ont des savoir-faire, des compétences, et du talent. C’est donc tout cela qui conditionne le prix… un prix juste.

NOS PUBLICATIONS INSTAGRAM

Le Tresseur - logo simplifié

L'EMPLOI LOCAL

Pour produire une paire de lacets Le Tresseur, de la bobine de fil jusqu’au packaging, il aura fallu faire intervenir des dizaines et des dizaines de « petites mains ». Petites… mais au combien expérimentées et professionnelles.

Ce sont donc de nombreux emplois qui sont préservés en région (bien sûr, avec l’aide de tous les autres clients de nos fournisseurs, qui comme nous ont fait le choix du local).

Ces emplois font vivre les villes et les villages qui les entourent… qui nous entourent. Ensemble, et grâce à votre soutien, nous participons à l’économie française.

 

Le Tresseur - logo simplifié

CIRCUIT COURT

Ne nous voilons pas la face : savez-vous d’où vient la très grande majorité de la production mondiale de lacets ? D’Asie bien sûr et de Chine en particulier. Y compris les lacets qui équipent les plus grandes marques de sneakers…

Au niveau de qualité, il y a à prendre et aussi… à jeter. Il y a surtout de grosses économies à réaliser pour les industriels de la chaussure. C’est tellement économique, que cela reste rentable en y ajoutant des milliers de kilomètres de transport et des tonnes de CO2. Mais est-ce ce que nous voulons pour l’avenir de nos enfants ? Et de notre planète ?

Chez Le Tresseur, nous avons fait le choix du local et de « l’entreprise d’à côté ». On se connait, on travaille en bonne intelligence, en partenariat et surtout plus vite. On est livré en quelques jours, pour vous servir rapidement, efficacement et écologiquement. Que demande le peuple ?!

 

Le Tresseur - logo simplifié

FABRIQUÉ EN FRANCE

Pourquoi aller chercher ailleurs ce que l’on sait (mieux) faire ici ? A force de vouloir faire de la marge à outrance, la France a délocalisé et risqué de perdre à jamais son savoir-faire industriel.

Heureusement, il existe encore des foyers de résistance, en particulier dans les entreprises fiers de leurs racines et de leur pays.

C’est le cas du Tresseur. A la suite de 6 générations d’artisans et d’industriels de l’univers de la tresse, nous relevons le défi de produire localement, comme l’on fait les générations précédentes.

L’ensemble de notre production est réalisé dans le département du Puy-de-Dôme, au centre de la France (donc près de chez vous). A ce jour, 5 ateliers de fabrication auvergnats entrent en jeu pour réaliser les lacets Le Tresseur qui équiperont bientôt vos sneakers préférées.

 

Le Tresseur - logo simplifié

LE PRIX JUSTE

Chez Le Tresseur, tout, de la tresse au packaging, est fabriqué en France et même spécifiquement dans le Puy-de-Dôme, au cœur de l’Auvergne. 

Dans le secteur du textile et encore plus du lacet, cela est malheureusement devenu rare. Il est tellement plus simple de faire fabriquer à l’autre bout du monde où les salaires sont très faibles et les niveaux d’exigence, de qualité et de respect des normes et de l’environnement sont médiocres.

Ce n’est pas le choix du Tresseur. Au contraire, pour vous procurer des produits qui durent, nous travaillons avec des sociétés locales, réputées et dont certaines sont labellisées « Entreprise du Patrimoine Vivant », transmettant leur savoir-faire depuis des générations.

C’est une volonté. Nous espérons que c’est aussi la vôtre. Cela a un prix… un prix juste.

 

Guide des tailles
Guide des tailles